Le premier centre intégré de formation dans les ER en Tunisie ouvrira bientôt ses portes

27587

Biome Solar Industry (BSI) et la GIZ ont créé, dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP), un centre intégré de formation, premier en son genre en Tunisie, pour contribuer au renforcement des capacités des opérateurs du domaine des énergies renouvelables (ER) et plus précisément les technologies solaires, consolider les filières des ER et améliorer la qualité des services.

Au sein de ce centre, dont l’inauguration est prévue pour le 18 mai 2016 au siège de BSI, les installateurs pourront bénéficier d’une formation pour améliorer leurs compétences non seulement au niveau de la qualité des installations mais aussi dans le domaine de la maintenance et le SAV des CES individuels et des systèmes des ER.

L’objectif de la création de cet espace, d’une capacité d’accueil maximale de 20 personnes, est de répondre aux besoins de formation dans le secteur des ER, de renforcer les compétences techniques de tous les intervenants et acteurs du marché en Tunisie et dans la région MENA et aussi de promouvoir les ER en tant que solution écologique, fiable et rentable.

Les participants seront aussi formés en matière de montage et de maintenance des petites installations solaires (moins que 30 m²). Les installateurs, les bureaux d’études et de contrôle bénéficieront également d’une formation sur les applications du solaire thermique et du PV dans les PME.

Des formations pour tous les opérateurs des ER

Seront formés dans ce centre, les opérateurs des filières du solaire thermique, du photovoltaïque et de l’efficacité énergétique. Le projet cible, en outre, tous les opérateurs du marché des énergies renouvelables en Tunisie, les installateurs des secteurs résidentiel, tertiaire et industriel. Il s’agit également des bureaux d’études spécialisés et des bureaux de contrôle, puisqu’ils sont impliqués dans les installations collectives et industrielles.

Quelles compétences exigées des formateurs de ce centre ?

Il y aura 5 formateurs Tunisiens qui assureront les sessions de formation dans ce centre. Le recours à des formateurs étrangers est également envisageable selon les besoins et exigences en termes de formation. Les formateurs doivent être titulaires d’un diplôme supérieur, (minimum bac+5) en ingénierie dans les domaines énergétique, thermique ou industriel.  Ils doivent aussi avoir une expérience en tant que formateur dans les formations concernées et dans l’élaboration des matériels pédagogiques et didactiques.

Une attestation reconnue par l’Etat en attendant un positionnement régional

Le centre décernera au niveau national une attestation reconnue par l’Etat, sachant que les modules de formation ont été élaborés en collaboration avec l’Académie allemande de formation (RENAC), spécialisée en ER.

BSI œuvrera à agréer le centre, en tant que centre national de formation conformément à la législation Tunisienne en la matière.

Outre, cette reconnaissance administrative, BSI, avec l’appui de la profession fera le nécessaire pour assurer la reconnaissance scientifique et technique du diplôme ainsi décerné.

Au niveau régional, le centre fera des démarches avec des structures internationales de formation, comme RENAC, pour se positionner comme centre d’excellence sur la demande des pays arabes et africains.

1 2 3