Le rendement des cellules solaires en technologie PERC passe à 21,7%

7821

En Allemagne, des chercheurs ont porté le rendement de conversion des cellules solaires en technologie PERC (Passivated Emitter and Rear Cell) à 21,7%. Le projet Helene fait appel aux équipements de l’industriel SolarWorld Innovations. « Nous visons maintenant à passer le cap des 22,5% d’ici fin 2017 », a souligné Phedon Palinginis, coordinateur du consortium de R&D Helene et responsable du développement chez SolarWorld.

Helene-100815La technologie PERC, considérée par certains comme la prochaine génération technologique pour les cellules solaires en silicium, commence à entrer en production. Un traitement spécial de la face arrière permet d’augmenter le rendement et la tension. En production, le rendement de conversion reste toutefois encore en-dessous des records affichés. Le consortium Helene regroupe, outre SolarWorld, l’univesité de Constance, l’ISFH (un institut de R&D sur l’énergie solaire), les instituts Fraunhofer-ISE et CSP ainsi que les industriels Centrotherm Photovoltaics et Heraeus. Pour en savoir plus, cliquer ici

Selon des experts, 30% de la production mondiale de cellules solaires ferait appel à cette technologie d’ici 2019. La technologie sera l’objet d’une session dédiée lors de la conférence européenne sur le photovoltaïque EU PVSEC qui se déroulera du 14 au 18 septembre prochain à Hambourg (Allemagne), avec la présence d’industriels tels que Hanwha SolarOne, Trina Solar, Baltic Solar ou encore Topcell Solar.